Publié le

Zombie Parade

zombiewalk3

Le 3 octobre, une « zombie walk » avait lieu à Paris. Une sorte de carnaval pour morts vivants, à la gloire des séries sanguinolentes américaines.

Difficile de voir dans ces rassemblements une caricature de l’aliénation au capital tant l’ampleur du phénomène a revêtu un caractère festif, et donc largement contre-productif. Rien de mieux qu’une peste illusoire pour s’accoutumer d’une gale réelle. Une stratégie cognitive qui minimise la gravité d’un comportement végétatif déjà virulent.Organisée tous les ans aux quatre coins du monde, cette manifestation constitue une attraction à la mode, avec son lot de « selfies » et de festivaliers étrangers.

Le lendemain, un autre défilé avait lieu. Sans maquillage ce coup-ci…

Tous aussi amicaux et sympathiques que ceux de la veille, certains zombis n’ont pourtant pu contenir leur véritable nature bien longtemps; l’un d’eux serait même passé à l’attaque! Heureusement un escadron de crs était présent pour isoler l’individu encore vivant.

Quand il n’y a plus de justice sociale, il y a la charité du dimanche, comme pour se rassurer et se donner l’illusion d’avoir déjà compris le monde. S’interroger sur son efficacité (et ses financements) ne saurait être toléré. Trop de questions, ça finirait par faire réfléchir…

Jérémy M.

« Ce gouvernement n’avait rien fait pour la défense contre les étrangers; tout avait été fait pour la défense contre la population! » , Victor Hugo 1870

Publicités

.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s