Publié le

Le Capitalisme de la séduction

9782915854138FS

« « En fin de parcours, le capitalisme est ce monstrueux paradoxe: le libéralisme économique est étatique et l’appareil d’état est social-démocrate. Le capitalisme a viré à gauche, au niveau politico-culturel, et a viré à droite, au niveau économico-social. Sa dialectique a inversé ses composantes originelles: libéralisme économique et conservatisme politique. Quelle ruse! […]

Nous résumerons cette stratégie en quelques propositions. Il s’agit, pour les deux camps, de casser la société traditionnelle selon une division du travail stratégique. Selon un système d’échanges. […] La nouvelle gauche, celle de la modernité, a offert:
1. Le discours contestataire du pouvoir traditionnel.
2. Le nouveau modèle d’usage des objets.
En échange, elle a reçu:
1. L’institutionnalisation de la libéralisation des moeurs, jusqu’à la société permissive.
2. Les pleins pouvoirs administratifs.
La nouvelle droite a offert;
1. L’appareil infrastructural de production technocratique et étatique.
2. Les objets fabriqués de la consommation mondaine et de la société des loisirs.
En échange, elle a reçu:
1. La gestion de la crise par la nouvelle gauche: reconduction de l’austérité imposée au travailleurs (productiviste, inflation, chômage).
2. Le détournement de la révolution technologique et scientifique, par ceux-là mêmes qui avaient mission d’en faire profiter les travailleurs, […] au profit de l’usage ludique, libidinal, marginal.

Ce détournement à deux effets: faciliter la vie de « convivialité » *, et rendre plus dure la vie des travailleurs. Ceux-ci doivent produire davantage et dans des conditions de plus en plus difficiles pour que les non-producteurs aient la vie de plus en plus facile.  »

* À ce sujet, voir aussi comment l’ingénierie du consensus, décrite par Lewin dans son étude de la dynamique des groupes, stigmatise les esprits forts au nom du bien être communicationnel, de la tolérance, de la démocratie etc… Un groupe de travail qui se veut sans meneur est bien plus docile aux ordres et à la hiérarchie.

Versão em Português:

« Em fim de percurso, o capitalismo é este monstruoso paradoxo: o liberalismo econômico é estadual e o aparelho do estado é social-democrata. O capitalismo virou a esquerda, ao nível político-cultural, e virou na direita, ao nível econômico-social. A sua dialética inverteu a suas componentes nativas: liberalismo econômico e conservadorismo político. Que golpe! […]

Resumiremos esta estratégia em algumas propostas. Trata-se, de cada lado, destruir a sociedade tradicional através uma divisão do trabalho estratégica. Seguindo um sistema de troco. […] A nova esquerda, a da modernidade, ofereceu:
1. O discurso contestatário do poder tradicional.
2. O novo modelo do uso dos objetos.
Em troco, recebeu:
1. A institucionalização da liberalização dos costumes, ate a sociedade permissiva.
2. Os plenos poderes administrativos.
A nova direita ofereceu:
1. O aparelho infraestrutural de produção tecnocrático e estadual.
2. Os objetos manufaturados da consumação mundana e da sociedade de lazeres.
Em troco recebeu:
1. A gestão da crise pela nova esquerda: recondução da austeridade imposta aos trabalhadores (produtivista, inflação, desempregos).
2. O desvio da revolução tecnológica e científica pelos mesmos que tinham por missão usar-lha para ajudar os trabalhadores […] isso com fins o uso lúdico, libinidal (sexo) e marginal.

Este desvio tem dois efeitos: facilitar a vida de « convivência » [(moral hipócrita da « sociedade de consumo » »)] e endurecer a vida dos trabalhadores. Eles tem que produzir mais e em condições sempre mais difíceis para que os não-produtores tenham uma vida sempre mais fácil. »

Publicités

.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s